Réussir l’entretien de sa toiture

L’entretien de la toiture de votre maison est crucial pour allonger sa durée de vie et retarder au maximum des travaux de réfection importants. A la fin de l’hiver, il n’est pas rare de constater la casse de quelques tuiles, des feuilles qui se sont accumulées dans les gouttières, de la mousse qui forme un lit sur votre revêtement de toit.

La vérification et l’entretien de votre toiture, s’ils sont réguliers, permettent d’éviter bien des désagréments comme des fuites ou de l’humidité sans évoquer les travaux plus conséquents comme le changement de toiture. Voyons les étapes pour réussir son entretien de toiture.

Supprimez la mousse de votre toiture

Le problème de la mousse sur un toit n’est pas uniquement visuel, car en réalité, il retient l’humidité et lorsqu’il faut affronter le gel, les tuiles ont toutes les chances de fissurer ou de casser. La première étape est donc d’enlever la mousse à l’aide d’un produit anti-mousse et d’un jet à basse pression pour ne pas endommager les tuiles fragilisées. Si vous faites intervenir un professionnel, il sera en mesure de vous informer de l’état de votre toiture et surtout vous ne prendrez aucun risque en grimpant sur un toit glissant.

N’oubliez pas les gouttières

Un entretien de toiture passe inévitablement par l’entretien des gouttières qui permet l’évacuation des eaux de pluie et qui ne doivent pas être obstruées. Il vous suffit d’ouvrir les regards et de nettoyer la descente avec un jet d’eau. Les travaux d’entretien de toiture occasionnent des chutes chaque année et pour que la sécurité soit votre principale préoccupation, respectez bien les règles élémentaires et un équipement approprié ou faites appel à un couvreur expérimenté dans ce type de travaux.

Le remplacement des tuiles ou des ardoises

Après une inspection minutieuse de votre toit, vous pourrez envisager le changement des tuiles ou des ardoises cassées ou simplement fêlées. Notez, qu’une tuile simplement fêlée doit être remplacée pour préserver l’étanchéité de votre maison ou rebouchée avec un mastic spécial tuile. La tuile endommagée doit être dégagée de ses tenons par un mouvement de levier afin de la retirer: en savoir plus.