La proximité d’un logement avec un bon lycée augmente sa valeur

C’est un fait, en milieu urbain, les prix de l’immobilier s’envolent dès que le logement est à proximité d’un bon lycée ou d’une bonne université. En effet, les parents accordent de plus en plus d’importance à l’affectation de leurs enfants dans un bon lycée, qui dépend directement de l’emplacement de leur logement.

Cela a un nom et s’appelle « l’effet cartable ». Les écarts de prix observés ne sont pas des moindres, puisqu’ils seraient au minimum 5 % supérieurs aux alentours des meilleurs lycées de France, pouvant grimper jusqu’à 15 % de plus. Sur un bien d’une valeur de 300 000€, cela représente tout de même entre 15 000€ et 45 000€, un coût indirect de l’éducation très élevé, sans compter les frais de scolarité pour les établissement scolaires privés.

Le prix au mètre carré aux environs des 50 meilleurs lycées de France approche donc les 5 300€, contre une moyenne de 1 973€ dans les départements en France Métropolitaine. Pour vous donner un exemple, un bien immobilier situé non loin du Lycée Henri IV coûtera près de 12 000€ au mètre carré.

Ce phénomène peut s’expliquer par le fait que 29 des 50 meilleurs lycée de France, classés en fonction d’indicateurs de performance comme le taux de réussite ou le taux d’accès au baccalauréat, se situent en région Ile-de-France et 17 dans Paris intramuros, où l’on constate les prix immobiliers les plus élevés de France avec la Côte d’Azur.

Les écarts de prix se remarquent aussi sur les petits logements, studios ou T2, où peuvent loger les étudiants dont l’adresse leur permettra d’accéder à une bonne école.

Prix de l'immobilier en fonction des lycées